Stéphane Moulin : « On arrive à déséquilibrer tous nos adversaires »

crédit photo : Simon Abraham - Malherbe Inside
crédit photo : Simon Abraham - Malherbe Inside

Retour à d’Ornano pour le Stade Malherbe ce week-end. Réception de Bastia (samedi, 19 heures) dans un duel de seconde partie de tableau. Malherbe, qui n’arrive pas à enchaîner, se méfie d’une équipe corse au profil similaire. Voici ce qu’il faut retenir de la conférence de presse d’avant-match de Stéphane Moulin. 

Le point blessures, avec le retour de Teikeu

« Benjamin Jeannot et Mehdi Chahiri sont absents. Jonathan Rivierez est de retour de suspension. Cela ne nous garantit pas un bon résultat mais on a nos forces. Adolphe Teikeu sera probablement réintégré dans la défense à trois. Il devrait pouvoir démarrer. On a envie de le voir sur un match complet. On a besoin de voir ce que ça donne avec quasiment toutes nos forces. Adolphe n’a pas joué depuis le mois de mai, c’est difficile. On a eu ça avec Franklin Wadja aussi. Il semble bien aujourd’hui. Mais son absence a été rallongée. Il faut bien démarrer un moment. »

L’efficacité devant le but

« Notre première mi-temps à Pau est quasi identique à celle de Nîmes, qui était référence. Mais on a manqué d’efficacité. On a tiré 18 fois au but, en cadrant seulement trois tirs. Mais on progresse. On doit être plus constants devant le but. C’est le football. Ca fait la différence d’être efficace. On veut corriger ça. Tout ce qui se passe entre les deux surfaces de réparation n’a de valeur que si c’est concrétisé. On ne chute pas en terme de contenu. On déséquilibre tous nos adversaires en ce moment. On n’a plus qu’à s’en remettre à l’efficacité offensive. »

« On rechute trop souvent »

« La plus grande difficulté dans les progrès n’est pas liée au hasard. On a des lacunes qui font que des maux reviennent trop souvent. On rechute trop souvent. On lutte contre ça. On touche à quelque chose de sensible. Il ne suffit pas d’appuyer sur un bouton pour que ça marche. »

Bastia, l’adversaire du week-end

« Bastia est une bonne équipe qui a progressé depuis l’arrivée de son nouveau coach. Elle est fidèle aux équipes corses et ce n’est pas péjoratif. Des joueurs qui s’accrochent, bagarrent, ne lâchent jamais rien. Bastia est parti d’assez bas. On a finalement un parcours assez similaire. Eux comme nous sommes capables de bonnes choses, mais la confirmation est difficile. Chaque point vaut son pesant d’or. »

La progression de Johann Lepenant

« Il fait une bonne saison, il progresse, écoute beaucoup. Il a la volonté de prendre en compte ce qu’on lui dit. Dans le jeu long notamment, il a pris de l’assurance et de la confiance. Il n’est pas à l’image de notre équipe. Il est régulier. Pour franchir des caps, il doit avoir une influence sur le résultat de notre équipe, marquer, ou faire une passe décisive de temps en temps par exemple. Mais il a tout compris au jeu. Il est largement au niveau. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Un immense Brice Samba envoie Nottingham en finale de barrages
Norman Bassette également sur les tablettes de l’OL ? (Le Progrès)
Stéphane Moulin a aidé Clermont à se maintenir en Ligue 1

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.