Moulin après Niort (0-1) : « On n’a pas bien géré la supériorité numérique »

Stéphane Moulin

Le Stade Malherbe enchaîne une deuxième victoire de rang ! Un succès sur le plus petit des scores (0-1) sur la pelouse de Niort ce samedi soir. Découvrez la réaction d’après-match du coach Stéphane Moulin.

« On était venu pour gagner. On repart avec les trois points, c’est bien. Niort nous a beaucoup embêté et embêtera d’autres équipes cette saison. À la fin du match, on n’a pas bien géré la supériorité numérique. On s’est fait peur. Je regrette ça mais c’est une belle victoire quand même à l’extérieur. Niort fera souffrir beaucoup d’équipes. C’est la première fois qu’on jouait dans ce système, sans Caleb Zady Sery. On a souvent couru après le ballon en début de match. Ils ont eu pas mal de situations dans les 20 premières minutes, mais on a bien géré. Ça a basculé pour nous, c’est très bien, tant mieux. Mais on n’a pas tout maîtrisé. »

Deux victoires en deux matchs : des débuts rêvés pour Stéphane Moulin

« On a récupéré un groupe pas loin d’être traumatisé. Il était bouleversé sur le plan psychologique. La première des choses, c’était de redonner confiance aux joueurs pour qu’ils se retrouvent. Notre travail de préparation est très bon et il est confirmé par ce début de saison. L’équipe est très perfectible, certains joueurs aussi. Mais on ne va pas faire les faux modestes. Six points en deux matchs et pas de buts encaissés, c’est bien. Il faut continuer. J’aimerais bien que les prochains résultats ressemblent à ceux-là. Je suis un coach heureux et satisfait ce soir. Mais on doit continuer à travailler. On a été moins bien sur le plan physique aujourd’hui. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

L’équipe réserve sombre en seconde période et s’incline face au FC Rouen (2-5)
Ibrahim Cissé absent pour les deux prochains matchs minimum
L’ancien caennais Mbaye Niang passe de Rennes à Bordeaux

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.